Repair café, un lieu pour réparer tout en prenant un café !

Et si on arrêtait de jeter? Si on passait un peu plus de temps à réparer nos vêtements troués, notre vaisselle cassée, nos appareils électriques hors service ou nos meubles abimés? Aujourd’hui, nous nous posons de plus en plus ces questions, mais encore faut-il savoir réparer...

Faire réparer par un professionnel coûte souvent plus cher que de racheter. Est-ce que vous avez pensé à vous rendre dans un repair café?

Littéralement, il s’agit d’un “café de réparation”. Vous y apportez vos objets en mauvais état, vous avez accès à des outils, à du matériel, et vous rencontrez des experts bénévoles qui vous conseillent et vous aident à réparer. Ces réparateurs ont des compétences en électronique, en couture ou encore en menuiserie.

Aujourd’hui, il est plus facile de jeter ses vêtements ou objets que de les réparer, souvent parce qu’on ne sait pas faire. 

 

Dans un repair café, on répare ensemble

Le 18 octobre 2009, le premier repair café voit le jour à Amsterdam, à l’initiative de Martine Postma. Depuis 2007, elle s’investit dans la durabilité, au niveau local, de toutes les façons possibles. Elle a imaginé un lieu où l’on répare ensemble. On y va avec un objet en mauvais état, pour donner un coup de main, ou juste pour boire un café et discuter avec les participants. Les repairs cafés sont nés aux Pays-Bas, mais ils se sont multipliés dans d’autres pays; en Allemagne, en Belgique et en France.

Et si on donnait une seconde vie aux objets?

Aujourd’hui, il est plus facile de jeter ses vêtements ou objets que de les réparer, souvent parce qu’on ne sait pas faire. Pourtant, les objets remis en état permettent de réduire la consommation de matières premières et de l’énergie nécessaire à la fabrication de nouveaux produits. En venant dans un Repair café, vous participez à la lutte contre l’obsolescence programmée des objets. Vous donnez une seconde vie à vos objets. Si vous êtes sur Saint-Omer, La Station organise son repair café tous les derniers jeudis du mois, de 18h00 à 21h00.

 

Partager